Actualité : découvrez la réglementation suisse concernant le casino en ligne

Avez-vous entendu parler de la toute nouvelle réglementation suisse concernant le casino en ligne ? Entrée en vigueur le 1er juillet 2019, elle autorise le swiss casino en ligne, mais sous certaines conditions. Quelles sont-elles ? Les moyens de paiement tels que casino neteller sont-ils toujours acceptés ? Que risque le joueur de casino en ligne qui ne se soumet pas à cette législation ? Nous allons répondre ici à toutes vos questions, concernant le casino en ligne helvétique.

Depuis le 1er juillet 2019, le swiss casino en ligne est légal, sous certaines conditions

Jeux de casino en ligne

La fédération suisse, ainsi que la Commission Fédérales des Maisons de Jeu ont autorisé, via un référendum, les sites de casino en ligne. Mais attention, la loi s’avère très stricte et ne concerne pas l’intégralité des opérateurs présents sur le net.

En effet, seule une plateforme appartenant à un établissement de jeu physique peut être validée par la CFMJ. De ce fait, même les meilleurs casinos en ligne comme le Cresus Casino, ou encore le Tropezia Palace ou le JackpotCity sont interdits en Suisse. En plus de devoir appartenir à un opérateur physique, le casino en ligne légal doit impérativement être basé dans le pays. De ce fait, les sites étrangers proposant des jeux d’argent en ligne ne sont pas autorisés en Suisse.

Ce changement de loi peut être perçu comme un inconvénient pour les joueurs. Cette loi est en réalité un gage de qualité et permet de trouver un casino en ligne sérieux en se fiant aux établissements de jeux qui détiennent cette licence. Néanmoins, un joueur Suisse ne risque pas d'être condamné s'il joue sur un casino qui ne détient pas cette licence. Il est possible par contre qu'un jour vous ayez de difficultés pour retirer vos gains.

Quel est le rôle de la CFMJ ? Est-ce que les joueurs de casino en ligne encourent des risques en se connectant sur des plateformes étrangères ? C’est ce que nous allons voir.

C’est la CFMJ qui régule le marché du casino en ligne légal

La Commission Fédérales des Maisons de Jeu a pour objectif de bloquer les offres en provenance des pays étrangers. En d’autres termes, elle empêche l’accès aux casinos en ligne illégaux. D’autre part, c’est la CFMJ qui décide ou non d’octroyer des licences aux établissements physiques. D’ailleurs, ceux-ci disposaient d’un délai de 6 mois après le 1er juillet pour déposer une demande de création d’un site de casino en ligne. À l’heure actuelle, seuls le Casino 777 francophone, ainsi que Jackpot Casino sont autorisés en Suisse.

Mais la mission de cette commission est bien plus large, puisqu’elle vise à protéger les utilisateurs contre les risques inhérents à la pratique des jeux d’argent. D’autre part, elle s’assure de limiter efficacement le blanchiment, ainsi que d’autres pratiques illégales en Suisse.

Quels sont les risques pour les joueurs qui se connectent sur un site de casino en ligne non-autorisé ?

Comme nous venons de le voir, la Commission Fédérale des Maisons de Jeu bloque automatiquement les offres des casinos en ligne basés à l’étranger et ce, sur navigateur comme sur mobile. De ce fait, les joueurs n’ont plus la possibilité d’accéder aux machines à sous des casinos français, canadiens ou américains, entre autres. De plus, précisons qu’ils ne risquent rien à se connecter sur une telle plateforme, via un VPN.

En revanche, ce sont les opérateurs suisses illégaux qui doivent s’inquiéter. En effet, des sanctions pourront leur être appliquées, en cas de non-respect de la législation. Depuis le 1er Juillet 2019, leur existence sur le web n’est plus autorisée par la fédération suisse et la CFMJ.

Menu